Reprendre la parole...

http://infocraties.zeblog.com/



...Surtout lorsqu'on me demande de fermer ma gueule!


Add to Technorati Favorites

Pour s'y retrouver


Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Contacts

Catégories

Liens

Derniers billets

Compteurs

Fils RSS

L'appétit dévorant de l'Economie

Par Infocrate :: 04/06/2006 à 15:04 :: 5. Economie





Pour faire suite a ce billet-ci, vous trouverez ici un lien vers la "dernière trouvaille" de la Commission Européenne.

Cette fois, c'est l'ensemble des services sociaux qui doit être soumis à concurrence, afin que "la création d’un environnement concurrentiel propice à une économie sociale" (!) soit rendue possible.

"Economie sociale"; locution étrange qui tente de joindre deux termes absolument antinomiques; que nous avions pu relever dans les pages du Traité Constitutionnel Européen, notamment...

Ce dernier est mort et enterré, mais la politique néo-libérale qui l'a inspirée, elle, est bien vivante.
Et c'est par petites bribes, le plus discrètement possible, de manière quasi-sournoise, qu'elle cherche à asseoir le pouvoir absolu de l'économie sur nos vies quotidiennes.

Le "marché" de "l'Economie sociale" se développe donc. Et attire désormais les investisseurs privés.

Ce "marché", puisqu'il faut l'appeler ainsi, ne devrait-il pas être en déclin? Signe alors que la détresse sociale est sinon stoppée, du moins sérieusement enrayée.

Combattre les inégalités, faire reculer la précarité sont les louables intentions des investisseurs privés qui voudront s'engager dans ces secteurs.
Toutefois, une logique de profits, de gestion des coûts, de rentabilité, telle qu'elle est appliquée dans les entreprises privées est-elle compatible avec les marchés suivants:

la santé, la vieillesse, les accidents du travail, le chômage, la retraite, le handicap, les services liés à l’aide aux personnes dans les défis de la vie (endettement, chômage, toxicomanie, rupture familiale), les services assurant l’insertion complète des personnes (réhabilitation, formation linguistique, formation et réinsertion professionnelles), les services visant à assumer l’inclusion des personnes ayant des besoins à long terme (santé, handicap), le logement social?

La commission européenne semble penser que OUI.









Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://infocraties.zeblog.com/trackback.php?e_id=45725

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Reprendre la parole... - Blog créé avec ZeBlog