Reprendre la parole...

http://infocraties.zeblog.com/



...Surtout lorsqu'on me demande de fermer ma gueule!


Add to Technorati Favorites

Pour s'y retrouver


Calendrier

« Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Contacts

Catégories

Liens

Derniers billets

Compteurs

Fils RSS

Projet de loi CESEDA: Dépasser la simple "affaire de personne"...

Par Infocrate :: 22/05/2006 à 10:47 :: 8. Nausées de la semaine





Pire que Sarkozy?


Ses idées.
Les "thèses" politiques, économiques et sociales qu'il défend!


Pire que ses idées? Le fait qu'elles soient acceptées, telles qu'elles, par une majorité de députés.
367 d'entre eux viennent d'approuver les "lois Sarkozy II" sur l'immigration.

Alors même que celles d'ores et déjà en vigueur génèrent des drames humains. Le fait est connu, public.
A force d'adhérer aveuglément au "courant Sarkozyste", les députés en question s'enfoncent peu à peu dans une forme d'autisme assez inquétante. "Coupé de la rue" est l'expression consacrée, je crois...

"La réalité" des idées en question:

Pourtant cette réalité est à portée de souris, au coin de la page.
Qu'il s'agisse des rapports d'Amnesty, des dossiers en ligne de la "presse classique", des statistiques de l'INSEE, des rapports officiels, etc...

Il suffit de taper deux mots dans le premier moteur de recherche venu:
"Prefet Expulsion", par exemple...
 
Les liens pullulent, chaque cas rappellant que les textes de loi, les idées de notre ministre de l'intérieur -futur président?- sont d'ores et déjà appliqués:

"Un lycéen en cours d’expulsion par le préfet de Paris"
"Elève menacé d'expulsion : La FCPE Val-de-Marne écrit au préfet"
"Rassemblement pour éviter l'expulsion d'un élève de l'école Gagarine de Vaulx-en-Velin"

Notons au passage que les jeunes gens frappés par ces menaces d'expulsions sont bien loin du profil délinquant qui inquiète tant l'opinion publique en cette période pré-électorale...

Les cas cités ci-dessus, sont loin d'être minoritaires.
Ces 367 députés ne peuvent ignorer la dégradation de la situation des droits de l'Homme en France, et à ses frontières, plus particulièrement.
La "presse officielle" relaient également ces cas particuliers.
La fréquence et leur nombre augmentant d'ailleurs régulièrement, il paraît légitime de penser que ces derniers ne seront bientôt plus très "particuliers"...

Application des lois Sarkozy déjà en vigueur? Deux exemples très concrets:

"Dérapage contrôlé de la préfecture du Loiret"
"Une femme enceinte menacée d'expulsion"

La liste est longue. Et ces exemples bien réels.

Oui, il y a pire que la politique de Nicolas Sarkozy.
La tentation est grande, pourtant, de s'acharner et de "limiter" la montée des idées fascistes en France aux seules actions de ce triste sire. Parcequ'il personnalise la montée des idées en question.

Mais le mal est bien plus profond. Il s'est répandu insidieusement, et la France prend ici ses premières mesures réellement discriminatoires.
Il y aura désormais des "classes d'étrangers", des catégories.

Notre incapacité à gérer nos problèmes intérieurs, l'expansion de la précarité, la pression quotidienne que nous subissons nous aveuglent au point que nous ne voulons plus voir la misère des autres en face, et encore moins tenter d'y apporter des solutions.

La situation française est si catastrophique que c'est la seule solution?
Nombre de rapports décrivent, et ce depuis 2003, la nécessité impérieuse d'une immigration soutenue, pour que la France continue de se développer, sur le plan économique. "Nécessité" en grande partie dûe aux faiblesses de notre système éducatif, et aux besoins de certaines branches d'activités clairement identifiées. Mais, plus récemment, les rapports allant dans ce sens vont jusqu' à disparaître...

Et il est admis, et ce par nombre de nos concitoyens, que la cause de nos problèmes réside essentiellement dans la présence d'étrangers sur notre sol.
En dépit de toutes les études et tous les rapports qui affirmeraient le contraire.

"La France ne peut accueillir toute la misère du Monde!". Autre argument répandu...
Ce n'est déjà plus le cas. Il suffit de se référer aux premiers liens de ce billet. La France n'accueille déjà plus toute la misère du monde... Elle renvoit des lycéens, des femmes battues au point d'en être devenu infirmes. Elle sépare des mères enceintes de leur mari.

Certes, la France n'est pas responsable. Toutefois, nos lois sur l'immigration contribuent (régulièrement) à accentuer les drames humains vécus par ces familles.

Ce que refusent d'admettre nos députés, c'est que "fermer la porte" ne suffira pas à solutionner ce type de problèmes. Ignorer les inégalités engendre des situations explosives, on l'a vu en matière de politique intérieure, fin 2005.

Continuer de les ignorer, au plan mondial, constitue une erreur politique grave.
Il s'agit là d'un mépris profond à l'égard des hommes et femmes jetés dans une telle précarité.
Et d'un aveu de notre impuissance à gérer la misère humaine autrement que par des lois racistes, dictées par des principes d' "eugénisme social".

Nous prendrons ceux qui le méritent, les autres devront se débrouiller. C'est au prix de ce sacrifice que les français, les bons, pourront envisager un avenir serein, viable. Productif. Froide logique économique qui continuera de broyer un peu plus de vies. Ecoeurants principes, écoeurantes idées que nos députés veulent voir devenir lois.

Oui, il y a pire que Sarkozy!
Il y a ses idées, qui se développent.

A tous les "sarkozystes potentiels" je ne poserai qu'une question:
Quand viendra votre tour de devenir un indésirable, lorsque les critères de sélection seront encore plus draconiens, continuerez vous de penser que la répression et l'exclusion sont les seules solutions dont nous disposons?



Liens: La pétition du collectif "Uni(e)s contre une immigration jetable"


Documents:
Divers documents sur l'immigration: Vie publique.fr
Article de Wikpédia sur le fascisme : "(...)le terme s'est ensuite étendu à tout mouvement politique s'appuyant sur un pouvoir fort, prônant un État policier extrêmement sécuritaire, les métiers organisés en corporations, la défiance envers les étrangers, l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire."


Petit message perso: "Merci à cet ami anonyme; lecteur du Nouvel Obs visiblement; qui tient ma conscience éveillée!"

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://infocraties.zeblog.com/trackback.php?e_id=41331

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Reprendre la parole... - Blog créé avec ZeBlog