Reprendre la parole...

http://infocraties.zeblog.com/



...Surtout lorsqu'on me demande de fermer ma gueule!


Add to Technorati Favorites

Pour s'y retrouver


Calendrier

« Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Contacts

Catégories

Liens

Derniers billets

Compteurs

Fils RSS

Qu'est-ce qu'i' dit?

Par Infocrate :: 22/05/2006 à 10:31 :: 4. Niveau de vie



 


Texte du 14/03/2006

Dominique De Villepin me fait penser à mes enfants.
"J'entends ceux qui manifestent, mais j'entends aussi ceux qui ne manifestent pas."
On ne te demande pas d'entendre, mais d'écouter!

C'est ce que je répète à mes gosses à longueur de journée.
Mon manque d'objectivité paternel m'a toujours poussé à exclure le fait qu'ils soient atteint d'une quelconque tare!

Je n'ai pas les mêmes relations avec D. De Villepin. Et lui qui affirme sans cesse qu'il est à l'écoute des français et de leurs inquiétudes, m'oblige désormais à étudier deux options le concernant.
Ou bien notre premier ministre est sourd, ou bien notre premier ministre est CON!
Parceque pour un type qui écoute, il est un peu long à la détente le Galouzeau!

Allez, on va lui dire plus fort:
TON CPE DE MERDE, ON EN VEUT PAS!

Pour des raisons simples, de surcroît.

Je ne sais pas pourquoi mais je suis absolument convaincu que les futurs employeurs foutront à la porte le premier salarié refusant toutes heures supplémentaires...

Je ne sais pas pourquoi mais je suis persuadé que le premier signe de contestation, que dis-je, de désaccord que manifestera le salarié CPE sera l'occasion de le licencier...

Je ne sais pas pourquoi mais je suis persuadé qu'aucun bailleur ne voudra d'un locataire avec ce type de contrat...

Je ne sais pas pourquoi mais je suis convaincu qu'aucun banquier n'accordera de prêt à un salarié jouissant d'un CPE...

Si, en fait, à bien y réfléchir, je sais pourquoi.

Certains employeurs n'ont pas attendu le CPE pour virer leurs salariés au moindre refus d'éxécuter des heures supplémentaires, demandez aux tribunaux prudhomales. Ceux-ci prévoient d'ailleurs déjà une explosion des cas à traiter. Je crois qu'il serait temps de les écouter eux aussi Dominique!

La situation du logement locatif est désastreuse, les documents et garanties demandés par certains propriétaires n'ayant plus rien à envier à une enquête des RG. Pour entendre, Dominique, tends l'oreille vers les centres d'accueil, écoute certains de ces citoyens qui, malgré des revenus décents ne peuvent se loger ailleurs qu'a l'hôtel!

Concernant les banquiers, oui, pourquoi pas. Mais les assurances relatives au crédit risquent d'exploser et leurs coûts d'exclure bon nombre de candidats aux prêts.

Et puis, allez, soyons francs, la propagande Pro-CPE me fait tellement penser à la propagande Pro-TCE de l'époque...

Par ailleurs, l'ultra-libéralisme en marche, qu'il s'agisse de la privatisation des services publics (application de la politique de l'OMC et son Accord Général sur le Commerce des Services), de la casse générale des droits sociaux, de l'exploitation de la main d'oeuvre à bas prix ne me feront jamais penser que le CPE est là pour combattre le chômage, pour permettre aux jeunes d'obtenir des crédits, un logement.

Le contexte général dans lequel il s'inscrit va à l'encontre de tous les arguments qu'on nous soumet.

Salariés français, vous êtes devenu trops chers, trop protégés, pas assez flexibles.
Laissez vos statuts se fragiliser, laissez-vous exploiter, c'est pour votre bonheur, bordel!
Et de cette façon, vous serez prêts au pseudo-esclavage qui vous attends, afin d'être compétitifs vis à vis des esclaves chinois, roumains ou autres.

Ce que Dominique et ses amis devraient mieux écouter ce sont les révoltes des paysans chinois, dont le pays connaît actuellement sa révolution industrielle. On connait les effets de notre révolution industrielle à nous, quant aux droits des salariés, qui ont fini par s'améliorer, en passant par les revendications, le syndicalisme, en un mot, la lutte sociale.C'est justement ce que le CPE veut balayer.

Ce qu'ils devraient écouter également, ce sont ces ouvriers polonais, exploités en France dans des conditions sordides mais qui, au contact de certains de nos citoyens, ont (re)découvert(?) LE POUVOIR de la revendication syndicale, obtenant gain de cause face à un patron esclavagiste.

Ce qu'ils devraient écouter enfin, c'est une conscience politique qui s'éveille dans la douleur, celle de jeunes étudiants et lycéens, qu'on croyait cons comme des manches, parcqu'a force de détruire le système éducatif, ce sont forcément des abrutis incapables de comprendre à quelle sauce on va les bouffer...

La mondialisation de l'économie est peut-être en train de réveiller certaines consciences.

En écoutant les mêmes chose que le gouvernement, c'est curieux mais je n'entends pas les mêmes rumeurs.
Et celles que j'entends, en ce qui me concerne, sont des rumeurs qui grondent...

Merci Dominique, change rien. Vous allez réussir là où l'extrême gauche à échoué! On va l'avoir notre Révolution!




Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://infocraties.zeblog.com/trackback.php?e_id=41317

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Reprendre la parole... - Blog créé avec ZeBlog