Reprendre la parole...

http://infocraties.zeblog.com/



...Surtout lorsqu'on me demande de fermer ma gueule!


Add to Technorati Favorites

Pour s'y retrouver


Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Contacts

Catégories

Liens

Derniers billets

Compteurs

Fils RSS

"C'est pour mieux t'expulser mon enfant!"

Par Infocrate :: 11/10/2007 à 1:33 :: 9. Billets d'humeur


Le lundi 5 Octobre, Sud Education Paris envoyait le communiqué suivant au recteur de Paris:



"Communiqué envoyé par SUD éducation Paris au Recteur

Paris, le 5 octobre 2007,

A Monsieur le Recteur de l'académie de Paris,

Objet : affaire du collège Utrillo

SUD éducation Paris vient d'être informé d'un événement d'une portée extrêmement grave survenu au collège Utrillo, dans le XVIIIème arrondissement de Paris :

Des parents ont reçu un coup de téléphone émanant soi-disant du CPE leur enjoignant de passer en urgence au collège où est scolarisé leur enfant. Lorsqu'ils se sont présentés, le CPE très étonné leur a affirmé ne pas les avoir contactés, et après vérification il est apparu que personne parmi l'équipe du collège n'était au courant de quoi que ce soit. Lorsque les parents sont ressortis, des policiers les attendaient pour les arrêter et les embarquer au commissariat. Un policier a reconnu que c'était lui qui avait usurpé l'identité du CPE pour tendre ce piège immonde aux parents !

SUD éducation Paris s'indigne de ces méthodes honteuses. De plus en plus chaque jour, la fin semble justifier pour les forces de police l'emploi de tous les moyens, même les plus immoraux, même les plus illégaux !

SUD éducation Paris dénonce cette nouvelle escalade, qui relève soit d'une grande bêtise soit d'un cynisme inimaginable. Ce n'est pas seulement l'identité de notre collègue qui a été usurpée, c'est sa fonction qui a été détournée abusivement. Quelle société sommes-nous en train de construire, si demain les élèves ou les parents doivent se méfier lorsqu'ils sont invités à un rendez-vous dans leur établissement scolaire ?

SUD éducation Paris exige de la part des autorités académiques que toute la lumière soit faite sur cette affaire, et qu'une protestation officielle soit transmise à la Préfecture de Police. "



Je m'interdisais catégoriquement, jusqu'ici, de faire certains parallèles, de prononcer certains mots, d'utiliser certaines images.

Le mot "Rafles", quasi-vidé de son sens à force d'être employé, par exemple, m'apparaissait chargé d'un passé trop lourd, me semblait renvoyer à une époque si sombre qu'il était inapproprié, inadéquat pour décrire NOTRE réalité.

Les agissements de CERTAINS de nos fonctionnaires, dans NOS préfectures, dans NOS commissariats relevent, certes, des pires bassesses dont la nature humaine soit capable.
Mais tout de même, certains parallèles, avec certains de nos régimes passés -de ceux des plus sombres de NOTRE histoire- me semblaient relever d'analyses hâtives, partisanes et pour le coup bien maladroites. 
Parcequ'inaptes, entres autres, à interpeller l'électeur sarkozyste moyen, persuadé qu'il est que ces mots là sont employés par des "gauchistes-droit-de-l'hommiste" en mal de lutte, et sans doute même en mal de "résistance".

Et puis il y a eu ces arrestations en préfecture
, ces expulsions hâtives, infondées, et surtout ILLEGALES.
Et puis il y a eu ce communiqué de Sud Education Paris.

Je vous jure que je voudrais parler d'autre chose.
Mais comment faire silence face à de pareilles horreurs?

Le ministère de l'immigration, de l'intégration et de l'identité nationale, avec "l'affaire des tests ADN" a appliqué la bonne vielle méthode Raffarin: annoncer une mesure violente, une réforme profonde, pour finalement n'en appliquer qu'une partie, qui quoi qu'il en soit reste parfaitement INTOLERABLE.

Sa politique de gestion de l'immigration par le biais des fameux "quotas" est également une vaste escroquerie. Certains départements ne pourront pas atteindre les objectifs qu'on leur fixe, pour la simple et bonne raison, qu'il n'y a pas en leur sein le nombre de réfugiés que peut imaginer le crétin moyen qui croit aux propos démagos de N. Sarkozy et son petit roquet rougeaud, Brice Hortefeux.

Les méthodes, enfin, qu'appliquent CERTAINS de NOS fonctionnaires, pour parvenir à satisfaire ces paranoïaques dangereux, qui voient en chaque étranger une menace pour la France, sont tout simplement à vomir...

La France pue de la gueule désormais.

Elle a l'haleine rance de ces PETITS hommes (?) cachés derrière leur PETITS formulaires, leurs PETITS képis, leur PETITE servitude aveugle.
Véritables insultes à la GRANDEUR de certains hommes qui ont fait la GRANDEUR de notre pays, accueillant d'autres GRANDS hommes, prêts à tous les sacrifices pour sauver leur famille, face à la guerre, la misère ou la répression.

Oui, la France pue de la gueule désormais.
Et cette conne n'a rien trouvé de mieux pour soigner son haleine que de se gaver de pastilles Vichy...




Découvrez IAM!

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://infocraties.zeblog.com/trackback.php?e_id=259591

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Reprendre la parole... - Blog créé avec ZeBlog