Reprendre la parole...

http://infocraties.zeblog.com/



...Surtout lorsqu'on me demande de fermer ma gueule!


Add to Technorati Favorites

Pour s'y retrouver


Calendrier

« Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Contacts

Catégories

Liens

Derniers billets

Compteurs

Fils RSS

Amnésie, Pipeau ou escroquerie?

Par Infocrate :: 19/06/2007 à 19:49 :: 9. Billets d'humeur


Il se dit un peu partout que le sujet de la "TVA sociale" (?), ou "TVA anti-délocalisation" (??), aurait pesé lourd sur les résultats du 2nd tour des élections législatives.

Il se dit également qu'un projet du même acabit avait une bonne place dans les dossiers du PS, si sa candidate avait emporté la victoire aux élections présidentielles...

Il en reste néanmoins que le sujet en question -une hausse de la TVA, qu'elle soit qualifiée de "sociale" ou qu'elle nous soit "vendue" comme une solution aux déséquilibres de la mondialisation- constitue le summum de la malhonnêté intellectuelle, sur le plan du raisonnement économique.

Qu'elle soit une idée de Droite ou de Gauche (si tant est que le PS soit encore un parti de Gauche...)

Comble du ridicule, ce sont les experts du Ministère de l'Economie et des Finances qui, en 2004, lorsque N. Sarkozy en était "le patron",  avaient démontré ses effets néfastes sur le pouvoir d'achat, et donc, sur la SACRO-SAINTE CROISSANCE.
Il se trouve simplement (mais c'est sans doute un détail!) que cette dernière se trouve être la clé de voûte de la politique économique du gouvernement actuel...

Le non-sens absolu est atteint à la lecture de ce papier du JDD du 17/06/07 (cité ici sur le site du Nouvel Observateur), dans lequel on apprend que N. Sarkozy, lui-même, à l'époque avait "reculé" sur ce dossier.

Pourquoi?

C'est là que c'est drôle!
A l'inverse des explications obscures, contradictoires, bref, "plus que fumeuses", qui nous sont bafouillées en ce moment par les divers IDEOLOGUES NEO-LIBERAUX du gouvernement, le rapport des économistes de l'époque, lui, était très clair:

Une telle mesure s'accompagnerait inévitablement d'une hausse des prix, et non des moindres!

Il est amusant de noter, comme on peut le lire dans l'article du JDD,que notre Président pensait alors qu'une hausse de la TVA "(...) serait "problématique pour la compétitivité française, compte tenu de l'inflation engendrée."

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Lui!

Le fainéant incurable que je suis ne peut que se réjouir de cette aide inespérée:
Les experts du Ministère de l'Economie et des Finances en fonction en 2004, et ... et l'actuel Président de la République, à la tête du ministère en question, à cette période!

Et puis pour céder définitivement à mon penchant maladif pour l'oisiveté, et vous épargner un long développement ennuyeux, je vous conseille d'aller lire le billet suivant.

Vous comprendrez aisément pourquoi cette mesure est une arnaque.

Soutenir que la baisse du coût de revient engendrera une baisse des prix est évidemment une escroquerie. Purement et simplement.

Sur la forme, en premier lieu:
A moins que N. Sarkozy et ses ministres ne viennent d'être subitement frappés d'amnésie et ne se souviennent plus des positions défendues en 2004 , il s'agit évidemment d'un énième mensonge...

Mais sur le fond également, ne serait-ce que par la nature même du système dans lequel cette mesure est censée s'inscrire.




Découvrez Jeanne Moreau!


Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://infocraties.zeblog.com/trackback.php?e_id=214173

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Reprendre la parole... - Blog créé avec ZeBlog